Yopougon Maroc : il séquestre une fille à son domicile, en subit les conséquences

Yopougon Maroc : il séquestre une fille à son domicile, en subit les conséquences

Début Mai 2021. Landry, jeune ivoirien de 24 ans résidant à Yopougon quartier Maroc, invite Josiane à son domicile, une jeune fille d’une vingtaine d’années. Puis, lui disant qu’il part faire une petite course, il l’enferme dans la maison en emportant la clé à son insu.

Les heures passent. Josiane s’inquiétant, envoie plusieurs SMS à son hôte. Sans réponse. Quand ce dernier revient vers minuit, il trouve une visiteuse furieuse qui étouffait. Comment a-t-il pu la coffrer durant de longues heures sans daigner répondre à ses messages ? La jeune fille fait des remontrances à Landry. Ce dernier, sans s’excuser, riposte. Le ton monte. Le garçon brutalise la gonzelle, lui assène des coups, allant jusqu’à lui déchirer son tee-shirt et lui causer des blessures. Josiane se débat, et hop, parvient à sortir de la maison en courant, direction le commissariat où elle part porter plainte pour séquestration, coups et blessures volontaires. Le jeune homme qui l’a ainsi torturée est arrêté et expédié à la MACA le 5 Mai. Cinq jours après, il passe devant le juge pour son procès, s’excusant et reconnaissant les faits à lui reprochés. Cependant, lors des explications des deux parties, nous serons dubitatifs sur un point : que représente véritablement Josiane pour Landry ? Selon lui, c’est sa petite amie. Mais elle ne s’y reconnaît pas :

Lire aussi:   Il séquestre son ex 3 jours pour l’enchainer par la tête au plafond et la violer devant leur fils

– Ce n’est pas mon copain. J’ai été chez lui parce que je l’ai trouvé sympa dans ses dialogues avec moi, dira-t-elle. C’est juste un courtisan.

– C’est ma copine, et elle a accepté que je la séquestre volontairement. Je ne l’ai pas enfermée contre son gré, s’est défendu le prévenu.

Josiane déclare finalement à la barre ne pas se constituer partie civile, disant avoir été implorée par les parents de Landry pour sa relaxe. Malgré cela, la juge estime qu’il faille sanctionner ce dernier :

Lire aussi:   Emploi et protection sociale: Moussa Dosso fait le bilan de l’année écoulée et se projette dans les perspectives

– Ces temps-ci, il y a trop de faits divers similaires au vôtre, avec ces filles qu’on assassine après les avoir séquestrées. Landry, vous ne savez pas draguer une femme ? Avez-vous besoin de l’enfermer ? À quel but ? Le tribunal, après en avoir délibéré et conformément à la loi, vous condamne à 6 mois de prison et à 100.000 francs d’amende !

****

( A votre avis, Landry est-il le petit ami de Josiane ou est-il juste un prétendant ? Vu que sur ce point, les deux parties avaient des points de vue discordants. )

Lire aussi:   Exercice de sécurité à SACO : le système d’alerte et de sécurité opérationnel

Louis-César BANCÉ

(Visited 9 times, 1 visits today)

Articles Simulaires