Yopougon Koweït : pris en flagrant délit de vol de télévision, un jeune homme a la main coupée

Yopougon Koweït : pris en flagrant délit de vol de télévision, un jeune homme a la main coupée

Triste sort que celui qu’a subi ce matin aux premières lueurs du jour Anto, un jeune du quartier Koweït à Yopougon. Il a eu la main sectionnée parce que surpris entrain de voler une télévision écran plasma dans la nuit du jeudi 07 mai au vendredi 08 mai 2021.

Selon les détails à nous fournis par un voisin du malheureux jeune homme, le quartier se réveille avec devant la porte d’une cour voisine, Anto, la main en sang. Quand on y regarde de plus près, cette main n’existe plus en réalité, car elle a été carrément coupée. C’est en se tenant le moignon de bras que l’homme s’est trainé jusque devant la cour où habite sa famille.

Lire aussi:   Kim Kardashian : l’un des hommes accusés d’avoir volé la star de la télé-réalité à Paris a tout avoué

‘’ Ce matin, c’était comme un marché devant chez nous ici’’ explique A K, un riverain qui a bien voulu nous en dire plus. Selon donc ce témoin, Anto, comme on l’appelle au quartier, est un habitué des larcins et autres véritables délits et cette nuit-là, mal lui en prit d’avoir eu l’idée de voler une télévision écran plasma d’un honnête citoyen.

Le maitre des lieux, qui n’était pas à son premier préjudice avait pris cette nuit ses dispositions au cas où et Anto s’est fait avoir. Il est si accoutumé aux méfaits que ses propres parents l’ont presque rejeté à l’entrée de la cour, estimant qu’ils auraient aimé le voir mort. C’est dire que pour cet enfant, trop, c’était trop. Notons que les victimes d’Anto ne lui ont pas du tout fait cadeau. Il a été sérieusement tabassé au point où il était méconnaissable.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Face à l’affluence dans les sites d’enrôlement, la police annonce l’ouverture des bureaux exceptionnellement les samedis

Dans le jour naissant, on pouvait voir, en dehors de la main coupée, qu’il avait le corps tuméfié par endroits, signes de la colère des riverains, abonnés aux actes de malfrats de son genre. Aujourd’hui, quels que soient les soins qu’il recevra, Anto sera désormais un manchot, un handicapé à vie par sa propre faute de na pas avoir écouté les conseils des parents. Tous les jeunes désœuvrés qui guettent une telle occupation dans leur vie devraient réfléchir par deux fois. Ils sont donc avertis. Dommage pour Anto !

Lire aussi:   Danané : un récidiviste prend 36 mois de prison pour vol de portable

Frederic GNEZE

(Visited 272 times, 1 visits today)

Articles Simulaires