Une infirmière infectée par le coronavirus supplie les médecins de ne pas la laisser mourir pour qu’elle puisse revoir ses enfants

Une infirmière infectée par le coronavirus supplie les médecins de ne pas la laisser mourir pour qu’elle puisse revoir ses enfants

Frappant le monde entier, le Sars-CoV-2 laissera probablement une empreinte indélébile dans nos mémoires. Actuellement, le nouveau coronavirus a arraché la vie de plus de 254 000 personnes dans plus de 195 pays et territoires du monde. Face à l’ampleur de la situation, plusieurs pays ont décidé d’adopter des mesures de confinement pour freiner l’épidémie. Néanmoins, le personnel soignant est en première ligne dans cette lutte contre le covid-19 et en subit parfois les conséquences.Dans un témoignage poignant relayé par The Sun, une infirmière en Grande Bretagne a été infectée et supplie les médecins de ne pas la laisser mourir. 

Médecins, infirmiers, ambulanciers et aide-soignant sont plus que jamais considérés comme des héros. Mobilisés contre cette pandémie, ils risquent leur vie en sauvant celle des autres. En dépit de leur courage, les soignants savent qu’ils ne sont pas immunisés contre la maladie qui ravage la planète.

Ils se protègent du mieux qu’ils le peuvent pour accomplir leur mission sans compromettre leur santé et celle de leurs proches. Mais ces derniers n’en sont pas moins vulnérables. Kelly Ward, une infirmière âgée 35 ans, a contracté le Covid-19 en s’occupant de ses patients. Tandis qu’elle mène son combat contre la maladie, elle implore les médecins de ne pas la laisser mourir.

Kelly Ward

Un témoignage émouvant qui reflète la réalité du personnel soignant

Alors qu’elle continuait à assurer son travail à l’hôpital durant cette crise qui menace la planète, Kelly Ward, mère de deux enfants, a été infectée par le Sars-CoV-2. C’est pendant une garde dans l’établissement que la femme a commencé à développer une toux, symptôme révélateur du Covid-19.

Un jour plus tard, Kelly a ressenti un essoufflement et a été transportée en urgence à l’hôpital Bradford Royal Infirmary dans le Yorkshire de l’Ouest. La femme se trouvait dans un état grave et a été placée sous ventilation mécanique.

Sur son lit d’hôpital, l’infirmière a tenu un journal où elle raconte son histoire. “En rentrant chez moi, je me suis soudainement sentie très faible, j’avais chaud, je ne me sentais pas bien du tout”, raconte-t-elle. “Je me suis couchée le reste de la journée et la nuit”.

Sa maladie s’est manifestée après un week-end passé à travailler à l’hôpital. Après avoir ressenti une fatigue inhabituelle accompagnée d’un essoufflement, la femme a décidé d’effectuer un test de dépistage du Covid-19.

Kelly Ward1

Son fiancé, Ryan Golding, l’a alors accompagné à l’hôpital où elle a pu parler de ses symptômes avec son supérieur hiérarchique. Ce dernier lui a conseillé d’appeler une ambulance en urgence. “Je me suis dit : suis-je vraiment en si mauvais état ? Je me suis donnée une demi-heure puis j’ai vraiment senti que je ne pouvais plus respirer, j’étais haletante”, raconte Kelly.

Son fiancé a alors contacté l’ambulance et elle a été admise dans un établissement spécialisé, sous respirateur artificiel. Ensuite, la femme a perdu le goût et l’appétit et avait une faiblesse généralisée qui l’empêchait de bouger.

“Je me suis finalement endormie mais pas pour longtemps, je ruisselais de sueur et je me suis réveillée en sursaut et paniquée. J’avais glissé du lit et je suis tombée sur mon dos. Je ne pouvais pas me lever”, raconte l’infirmière.

Kelly Ward2

Fort heureusement, une femme l’a vu dans cet état et a tout de suite appelé à l’aide. Le lendemain, un consultant médical a demandé à Kelly si elle souhaitait participer à un essai clinique pour évaluer l’efficacité de certains médicaments contre le Covid-19.

Déboussolée, la femme avait très peur de ne plus jamais revoir ses enfants et son conjoint mais a fini par accepter. “C’était affreux”, décrit Kelly en expliquant qu’on lui a mis un masque qui lui compressait le nez et la bouche. La patiente, qui souffrait, a supplié un infirmier qu’elle connaissait de la sauver.

“Ne me laisse pas mourir”, lui a-t-elle dit. La femme se sentait toujours aussi épuisée dans les jours qui suivirent mais elle a continué à se battre contre la maladie. “Ça va être une très longue route mais je vais gagner cette bataille”, s’était dit l’infirmière.

Plus tard, son médecin lui a révélé que son état de santé s’était amélioré. Néanmoins, Kelly a tenu à adresser un message pour sensibiliser les gens face à ce lourd combat. “La semaine dernière, je préparais mes adieux à ma famille, mes enfants et mes amis.

À 35 ans”, a confié l’infirmière. Je ne veux pas de sympathie, je veux éveiller les consciences pour rappeler que cette maladie peut frapper n’importe qui à tout moment”, a rappelé la patiente avant d’insister sur l’importance de rester chez soi pour se protéger contre ce virus.

Les symptômes du Covid-19

Selon l’OMS, les symptômes les plus courants d’une infection par le Sars-CoV-2 sont la fièvre, la toux sèche et la fatigue. Dans certains cas, les patients ressentent des douleurs et souffrent de maux de gorge, de diarrhée ou de congestion nasale. Lorsque l’infection est sévère, la personne peut ressentir des difficultés à respirer et une douleur à la poitrine. Dans ce cas, l’isolement n’est pas suffisant et le malade doit faire appel à un médecin dans les plus brefs délais.

Source : santeplusmag

(Visited 83 times, 1 visits today)
0 0 voter
Évaluation de l'article

Articles Simulaires

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x