La ministre française des Armées, Florence Parly à propos de l’opération Barkhane qui, après 6 ans et demi, tarde à améliorer la situation sécuritaire

La ministre française des Armées, Florence Parly à propos de l’opération Barkhane qui, après 6 ans et demi, tarde à améliorer la situation sécuritaire

 Il faut que notre présence militaire soit accompagnée d’initiatives politiques qui, côté malien notamment, tardent un peu à se concrétiser. Il faut remettre des gouverneurs, des fonctionnaires dans des zones désertées, faire un travail d’inclusion des ex-rebelles au sein des forces régulières. Il faut que le gouvernement malien s’y engage résolument et sans délai » a déclaré la ministre française des Armées, Florence Parly, dans une interview accordée au journal » Le Parisien « . Cet entretien réalisé en marge des activités de la célébration du 14 juillet, fête nationale française, a été l’occasion pour elle de parler de l’opération Barkhane qui, après 6 ans et demi de présence au Mali, tarde à améliorer la situation sécuritaire, même si elle a permis la neutralisation de nombreux terroristes.

(Visited 64 times, 1 visits today)

Articles Simulaires